Publié dans Série

Steven Universe, ou pourquoi l’animation pour enfants est essentielle

Bonjour à tous, ici Liyl ! Cet article est dédié à toi, la personne qui, un jour, a cru bien de dire que « les dessins animés, c’était mieux avant ». Je vais être honnête, nous avons tous été cette personne. La nostalgie se manifeste toujours violemment contre le présent. Evidemment, j’ai tendance à trouver que les épisodes de Peppa Pig que ma cousine me force à regarder sont un peu nuls, mais bon, si je les compare au niveau de « creepyness » des Teletubbies à mon époque, ça m’aide à relativiser. Non mais les gars, sérieux, re-matez les Teletubbies, vous allez atteindre un niveau de malaise bien supérieur à une soirée de l’Eurovision.

Bon, assez de bavardages ; il y a beaucoup de choses à dire aujourd’hui, parce qu’on s’attaque à un monument de l’animation. Il a déjà fait un bout de chemin aux USA et manque encore de visibilité en Europe. Aujourd’hui, remplissez votre ventre de Cookies Cat, dansez sur de la bonne musique pop et fusionnez vos fesses avec votre canapé, parce qu’on va parler de Steven Universe.

affiche SU - Copie

Lire la suite de « Steven Universe, ou pourquoi l’animation pour enfants est essentielle »

Publicités
Publié dans Hors-série

Lessons from my Erasmus year in Norway

NB: this article has a French and an English version. I like to write, but I also like to be read. Most of the people who will feel concerned about this text do not speak a single word of French. And I think I owe them a lot, so an English version seemed obvious to me!

Version française ici!

In January 2016, I made a choice that changed a lot of things. I wrote “NORWAY” on yellow paper. 7 months later, I was on a plane with two suitcases, headed for an Erasmus year. We all know someone who did it. I tried to avoid the cliché: “but LOL we only party in Erasmus” to give my own version of this experience, with all the lessons I received, sometimes in a violent way.

Lire la suite de « Lessons from my Erasmus year in Norway »

Publié dans Hors-série

Leçons d’un Erasmus en Norvège

NB : cet article est en version française et anglaise. J’aime écrire, mais j’aime aussi être lue. La plupart des gens qui se sentiront concernés par cette lecture ne parlent pas un mot de français. Et je pense leur devoir beaucoup, donc une version anglaise me semblait évidente !

English version here!

En janvier 2016, j’ai fait un choix qui a changé beaucoup de choses. J’ai écrit « Norvège » sur un papier jaune. 7 mois plus tard, j’étais dans un avion avec deux valises direction une année Erasmus, à la fois heureuse et stressée. On connaît tous quelqu’un qui l’a fait. En évitant les clichés : « ouais mais lol on fait que la fête en Erasmus », j’ai décidé de donner ma propre version de l’expérience, avec toutes les leçons que j’ai pu recevoir, de manière parfois violente. Lire la suite de « Leçons d’un Erasmus en Norvège »

Publié dans Podcast

Serial, ou comment arrêter d’écouter sa playlist musicale en boucle.

Bonjour à tous, ici Liyl. Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je n’aborderai pas une fiction. Ce dont je vais parler a un désagréable, mais fascinant, goût de réalité. Aujourd’hui, parlons de Serial.

Serial appartient à la catégorie méconnue du podcast. Evidemment, c’est, à première vue, beaucoup moins glamour qu’une série à gros budget. Pour moi, le podcast est longtemps resté « le truc que tu écoutes quand ta playlist te saoûle ». Mais Serial a été un événement de l’année 2014 ; et aujourd’hui encore, le podcast le plus téléchargé de l’histoire.

Lire la suite de « Serial, ou comment arrêter d’écouter sa playlist musicale en boucle. »

Publié dans Série

Le monde des Wachowski, 2nde partie : Sense8

Salut à tous, ici Liyl pour cette seconde et dernière partie sur le monde des Wachowski. Oui, cela fait plus de deux mois que je n’ai pas publié… Mais je vais y remédier dès maintenant !

Lorsque j’ai décidé d’écrire sur Cloud Atlas, il y a trois mois, c’était en grande partie parce qu’une autre œuvre avait attiré mon attention. J’ai commencé à regarder Sense8, la dernière production en date des Wachowski, sans trop savoir à quoi m’attendre. Je savais que je ne partais pas en terre inconnue : j’aime leurs travaux, et le peu d’images que j’avais aperçu semblait de bonne augure pour la suite. Mais je dois l’admettre : je ne m’attendais pas à me retrouver sur le cul, littéralement, après 4 épisodes.

sense8-intro

Lire la suite de « Le monde des Wachowski, 2nde partie : Sense8 »

Publié dans Cinéma

Le monde des Wachowski, 1ère partie : pourquoi Cloud Atlas est le meilleur film du monde.

*Grande inspiration*

Il y a des sujets qui nous tiennent plus à cœur que d’autres. Non pas que l’on se fout du reste, loin de là. J’écris sur chacun de mes sujets sans distinction ; avec envie, avec la volonté de faire découvrir, de prouver ou de faire réfléchir. Mais je mentirais si je disais que cet article est comme les autres.

 cloud-atlas-affiche

Lire la suite de « Le monde des Wachowski, 1ère partie : pourquoi Cloud Atlas est le meilleur film du monde. »

Publié dans Cinéma

Juno : grossesse précoce, frites et téléphone hamburger

juno movie stills ellen page michael cera (87)

Bonjour chers lecteurs !

Vous vous souvenez de ce téléfilm américain qui a dû passer 40 fois sur TF1 ? Avec une dizaine d’adolescentes qui décident de tomber enceintes en même temps ? Eh bien oui : j’ai dû le chercher et le regarder pour les besoins de l’article. Pauvre de moi (j’avais vraiment besoin d’aller jusque-là pour une intro ?). Ca s’appelle Le pacte de grossesse. Je n’aime pas trop parler d’une œuvre sans développer, mais c’est une bouse. En dehors des mauvais acteurs, dialogues mièvres et j’en passe (je pardonne ce genre de choses, c’est très difficile d’écrire et de jouer juste), j’ai du mal à comprendre comment un film peut se vanter de tels propos, sur un sujet aussi sensible que la grossesse précoce. ATTENTION ALERTE SPOILER DE LA MORT QUI TUE, à la fin la gentille petite rousse élève son bébé avec le sourire, mais elle s’est faite abandonner par son ***** de mec qui n’a pas accepté qu’elle lui ruine son brillant avenir pour un pacte entre gamines dont il ne savait rien. Ce gars est vraiment la dernière des merdes. Et puis, c’est vrai qu’avoir un bébé règle tous les problèmes d’une femme. L’instinct maternel c’est magique. Bisous.

Trève d’ironie. Si je parle de ce téléfilm, c’est pour présenter avec amour et admiration son strict opposé, Juno. Lire la suite de « Juno : grossesse précoce, frites et téléphone hamburger »

Publié dans Série

Game of Thrones, saison 6 : pour le meilleur et pour le pire ?

D’abord, on ne le dira jamais assez : ALERTE SPOILER. Voilà, vous êtes prévenus. Ne venez pas vous plaindre.

Aujourd’hui, chers lecteurs, nous allons battre des records d’originalité. Nous braverons cette vague de hype, peut-être bien justifiable, mais qui en a noyé plus d’un. Aujourd’hui, accrochez-vous, on va parler de Game of Thrones, saison 6. ALERTE SPOILER 2ème édition.

 Intro

Lire la suite de « Game of Thrones, saison 6 : pour le meilleur et pour le pire ? »

Publié dans Cinéma

12 hommes en colère et tous ces films que nous « devons voir »

 

Aujourd’hui, évoquons un film en noir et blanc. Un « classique » parmi les plus grands, les plus acclamés de l’Histoire du cinéma. Profitez-en, ça n’arrivera pas souvent…

D’abord, parce que j’ai toujours un mal fou à regarder les « classiques », par manque de motivation évident. Quoi qu’on en dise, à moins d’une passion plus que débordante pour le cinéma, il est difficile pour n’importe qui de s’intéresser à un film qu’il n’a que moyennement –et encore, c’est optimiste- envie de voir. Le noir et blanc, le son de moins bonne qualité, les conventions sociales et/ou cinématographiques datées, tous ces éléments ne font souvent qu’amoindrir notre envie de regarder un vieux film. Car, peut-être injustement, seuls les vieux films peuvent être des « classiques », pour une question évidente de temps qui passe et donne la postérité. Ainsi, nous nous retrouvons tous un jour dans cette situation : nous « devons voir » un film. Et comme tout le monde, plus on nous dit de faire quelque chose, moins nous désirons aller dans ce sens.

Lire la suite de « 12 hommes en colère et tous ces films que nous « devons voir » »

Publié dans Jeux vidéo

Life is strange…

Salut à tous, ici Liyl! Aujourd’hui, pour ce 1er article, nous allons parler de ma récente découverte (ayant « un peu » perturbé mes révisions), Life is Strange.

community_image_1422645871

Life is Strange est un jeu vidéo développé par Dontnod, studio français cocorico, et édité par Square Enix. Sorti en 2015, le jeu est épisodique, en 5 parties, à l’instar du désormais classique The Walking Dead de Telltale Games, à qui il emprunte beaucoup en termes de gameplay. Néanmoins, Life is Strange a réussi le petit exploit de trouver son propre style, parfois hésitant, mais souvent touchant.

L’histoire raconte une tranche de vie de Max Caulfield, jeune étudiante en photographie à Arcadia Bay, petite ville fictive de l’Oregon, où elle a déjà passé son enfance avant de déménager à Seattle. Max va découvrir, par un malheureux concours de circonstances, sa capacité à remonter le temps sur une courte durée. Malheureusement, ce « don » (appelé « rewind » par les protagonistes) apparaît au même moment qu’une série de disparitions dans la ville et d’événements météorologiques assez étranges.

  Lire la suite de « Life is strange… »